Prévisions Financières

Comment élaborer vos prévisions financières? Quels sont les meilleurs outils?

L’entreprise selon Philip Fisher (5)

Posted on | mai 16, 2012 | Aucun commentaire

Voici les trois derniers points évoqués par Philip Fisher. Le premier, plus délicat à adapter à votre profil si vous êtes plutôt entrepreneur qu’investisseur, met néanmoins l’accent sur les possibilités offertes à une société de s’étendre et de croître de manière à ce que chaque nouvelle acquisition (de parts de marché, de produits, d’outils de production) soit plus rentable que les précédentes et qu’il ne s’agit pas là d’une manoeuvre pour « se refaire ». Les deux derniers points concernent l’intégrité et la fiabilité des dirigeants. L’erreur fait partie du monde des affaires, le manager qui nierait cette affirmation n’y a pas sa place. De même, le rôle du manager est de faire vivre et croître la société dont il a la charge, pas de profiter de sa situation pour ses prétentions personnelles. (Lire la suite)

L’entreprise selon Philip Fisher (4)

Posted on | mai 1, 2012 | Aucun commentaire

Jusqu’à présent, il semblait que les points d’interrogation de Philip Fisher étaient plus ou moins groupés par trois. Dans cet article, il n’en est rien. En effet, le premier point explique qu’une entreprise qui se veut rentable doit pouvoir analyser le plus simplement possible chaque poste de revenu/dépense de son activité, le point suivant reprend l’importance pour une entreprise d’avoir un avantage compétitif et une conscience de tous les moyens mis à sa disposition selon ses propres ressources. Le dernier point résulte plus d’une aptitude de la politique d’entreprise à privilégier la fidélisation des bons clients et l’entraide mutuelle avec les fournisseurs. (Lire la suite)

L’entreprise selon Philip Fisher (3)

Posted on | avril 16, 2012 | Aucun commentaire

C’est en rédigeant ces articles que nous nous sommes rendu compte que les questions de Philip Fisher au sujet des critères définissant une entreprise saine sont en fait rassemblées par groupe de trois. Les trois premiers points concernent le produit et l’expansion de la production de l’entreprise. Les trois points suivants concernent essentiellement la marge bénéficiaire et la force de vente. Les trois points développés dans cet article concerne le bien-être des employés et des dirigeants. Même si la plupart des travailleurs estiment qu’une grande partie du bien-être est uniquement déterminée par le salaire, il devient plus évident à la lecture de cet article que ce n’est pas la plus grande partie. Tout ramener à l’argent et au salaire revient à négliger d’autres points au moins aussi important que la reconnaissance de l’effort fourni et de l’efficacité tirée de cet effort, la reconnaissance de la fidélité d’un travailleur envers l’entreprise dans laquelle il travaille, la reconnaissance des talents de chaque travailleurs par l’octroi de missions intéressantes et proposant de vrais défis à relever, la manière dont l’entreprise facilite l’émancipation de chaque travailleur en lui donnant l’occasion de prouver la vraie valeur de son travail. (Lire la suite)

L’entreprise selon Philip Fisher (2)

Posted on | avril 1, 2012 | Aucun commentaire

Dans l’article précédent, nous avons résumé les trois premiers points essentiels à une bonne société selon Philip Fisher. Il s’agissait essentiellement de jauger la qualité du management et de la manière dont ils font évoluer la société ainsi que les produits proposés. Les trois points suivant confrontent la société à elle-même du point de vue de ses marges bénéficiaires mais aussi par rapport aux autres entreprises du même secteur. Une force de vente puissante et en constante formation, une marge bénéficiaire suffisante pour rester concurrentiel et une marge bénéficiaire à l’épreuve du temps caractérise les trois questions fondamentales suivantes. (Lire la suite)

L’entreprise selon Philip Fisher (1)

Posted on | mars 15, 2012 | Aucun commentaire

Philip Fisher est un très célèbre investisseur américain qui fondait la société « Fisher & Company » en 1931. Jusqu’en 1999, année où il prit sa retraite, il a traqué sans relâche les sociétés offrant les perspectives les plus intéressantes financièrement parmi des dizaine de milliers d’entreprises cotées en bourse. Dans son livre « Actions ordinaires et profits extraordinaires », il établit une liste de quinze critères dont tout investisseur doit absolument tenir compte s’il souhaite acheter des parts de sociétés qui non seulement ont prouvé leur stabilité et leur performance mais aussi qui pourront, à l’avenir, profiter d’un horizon radieux. Même si le but de ce blog n’est pas l’investissement dans les actions, les quinze points décrits par Philip Fisher devraient néanmoins attirer votre attention sur l’état de votre entreprise et vous permettre de comprendre ce qu’il faut éviter ou ce qu’il faut renforcer… (Lire la suite)

keep looking »
  • Suivez ce blog

  • RSS L’Echo

    • Préavis de grève en vue chez Axa 6 décembre 2016
      21:31 Les négociations ont démarré il y a peu chez Axa Belgique et elles semblent plutôt mal parties: le front commun syndical devrait en effet déposer ce mercredi un préavis de grève devant la commission p... […]
    • Samsung gagne un round contre Apple devant les tribunaux 6 décembre 2016
      19:40 La Cour suprême des Etats-Unis a cassé mardi un jugement condamnant le groupe sud-coréen Samsung à dédommager l'américain Apple pour des violations de brevets portant sur le design de ses smartphones,... […]
    • La Cité administrative vendue à la découpe 6 décembre 2016
      18:13 Immobel et Breevast ont vendu RAC 2, la société détentrice du projet "Belair" à Bruxelles. L'immeuble, situé dans l'ancienne Cité administrative, a été racheté par des Allemands pour un montant avoisi... […]
    • Trump, déclencheur d'une nouvelle vague de fusions dans la pharma? 6 décembre 2016
      16:53 Les projets du président élu Donald Trump destinés à convaincre les entreprises américaines de rapatrier leurs énormes réserves accumulées à l'étranger pourraient déclencher une nouvelle vague de fusi... […]
    • Le pub préféré des Premiers ministres britanniques, désormais chinois 6 décembre 2016
      13:58 David Cameron avait invité le président chinois dans son pub préféré en 2005. Désormais célèbre, "The Plough in Cadsen" tombe dans des mains... chinoises […]